Analyse exploratoire des barrières de l’implication des partenaires masculins dans la PTME

RESUME

Introduction

La République Démocratique du Congo (R.D.C) a fait de l’élimination de la transmission de la mère à l’enfant du VIH (ETME) son cheval de bataille dans le cadre de son objectif d’éliminer l’épidémie d’ici 2030. Néanmoins parmi les goulots d’étranglement à l’ETME demeure la faible implication des partenaires masculins dans le service de CPN/PTME qui s’évalue à 8% pour la RDC et à 2% pour la Zone de Santé de Recherche de Gombe Matadi (ZSR de GM).

Objectif

L’objectif de cette étude était d’explorer les barrières à cette implication masculine à la PTME dans la Zone de Santé de Recherche de Gombe Matadi

Méthodologie

Par une étude qualitative «Etude de cas », à l’aide des guides d’entretien pré-testés, des interviews semi-structurées ont été menées auprès de 39 répondants, composés de 23 partenaires masculins, 9 femmes allaitantes ou enceintes en union et 7 prestataires de service PTME tous de la ZSR de G.M. L’analyse thématique, hypothético-déductive des données a été réalisé selon les différents thèmes.

Résultats

 Cette analyse, nous a permis de constater que les hommes ont une faible connaissance en VIH/SIDA et en TME contrairement aux femmes. Malgré une bonne attitude et perception des hommes au dépistage et autres activités de la PTME, la pratique de celle-ci demeure faible car aucun homme n’a été dépisté pendant les trois mois ayant précédé notre enquête, ni invité par les prestataires.

Conclusion

L’implication masculine dans la PTME à Gombe Matadi est faible à cause du manque d’information mais aussi des normes sociaux liés à la tradition. Une sensibilisation de cette cible s’avère importante pour leur plus grande implication.

Mots clés : Partenaires masculins, PTME, VIH/SIDA

Lire plus:

Dr Kinkela Mfinda Claver

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *