Mécanisme d’adaptation mis en place par les agents de santé

RESUME

Introduction

L’Est de la RDC a subi plusieurs crises liées aux conflits armés durant plusieurs années. Alors que cette situation de crise affecte plus le personnel de santé. Aucune étude n’a été déjà réalisée pour ressortir les mécanismes d’adaptation mis en place par ces derniers pour s’y adapter. Cette étude a comme objectif de relater les opinions des agents de santé concernant ces mécanismes.

Méthodologie

Il s’agit d’une étude transversale utilisant une approche qualitative auprès des agents de la Zone de Santé de Bunyakiri. Les données ont été collectées grâce à des entretiens individuels. Nous avons réalisé une analyse thématique après transcriptions mot à mot des entretiens.

Résultat

Les mécanismes suivant sont ressortis de notre analyse : la collaboration avec toutes les couches (militaires et civiles) de la zone, la fuite en temps de guerre. Retour après accalmie, la sensibilisation et négociation avec les groupes armés. Le déplacement des matériels médicaux vers les endroits sécurisés, la réception des aides médicales des ONG. Et la pratique de la neutralité des agents santé dans l’administration des soins pendant la guerre.

Conclusion

Plusieurs mécanismes sont mis en place par les agents de santé en temps de crise. Ces mécanismes dépendent pour la plupart de la capacité de ces agents à collaborer avec les autres et à rester professionnel lors de la situation des conflits.

Une bonne prise en charge de ces agents pourrait améliorer leur prestation et maintenir un bon niveau de performance des systèmes de santé.

Mots clés : Mécanismes d’adaptation, Agent de santé, Zones de santé, Conflits armés, RDC.

Dr Mudahigwa Mugisho Ghyghy

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *