CCSC

 

En Bref!

Le CCSC fait partie des Agences d’Evaluation des Technologies de la Santé (ETS) (ou Health Technology Assessments agencies). Ces agences s’établissent de plus en plus dans le monde et ont comme but principal de renforcer les politiques de santé par les évidences scientifiques.

L’intérêt de ces Agences ETS est qu’elles permettent une analyse indépendante, sans interférence de groupe d’intérêts commerciaux, corporatistes ou autres, de questions prioritaires liées à l’amélioration de l’état de santé des populations.

 

Historique

En RDC, la recherche sur les systèmes de santé, pourtant essentielle pour l’adaptation des politiques, est moins développée que la recherche  conventionnelle. L’absence de régulation a entraîné une croissance rapide du nombre des universités, provoquant une dégradation de la pertinence et de la qualité des ressources humaines en santé produites. Enfin, il n’existe de cadre de concertation fonctionnel entre le MSP et les institutions académiques en santé, alors que les questions de recherche et  la production des ressources humaines devraient répondre aux besoins du secteur santé

C’est pour répondre à cette problématique que l’Ecole de Santé Publique de Lubumbashi (ESP UNILU) a développé, en collaboration avec d’autres institutions académiques nationales et internationales, le programme de Renforcement Institutionnel pour des Politiques de Santé basées sur les Evidences en République Démocratique du Congo (RIPSEC), qui est financé par l’Union européenne. Ce programme vise le renforcement des capacités des institutions académiques dans leurs trois missions principales, la recherche, l’enseignement et la guidance scientifique, et tout particulièrement leur capacité à créer l’interface optimale avec les décideurs et les détenteurs d’enjeux du secteur, afin d’avoir un effet maximal sur les politiques sanitaires nationales.Pour que le développement des trois pôles d’excellence produise  cet effet, les institutions académiques doivent créer les canaux de collaboration pour jouer leur rôle dans le débat sur les enjeux de santé en RDC. Trois activités ont été prévues à cet effet, la création d’un centre de connaissance en santé, le renforcement des compétences scientifiques des institutions congolaises impliquées en recherche et en enseignement sur les systèmes de santé, et le développement de Zones de Santé d’apprentissage et de recherche.

Le  Centre de Connaissance Santé en RDC(CCSC) a éte crée depuis 2016 et le processus de mise en place  a ete realisée. Les rencontres informelles et formelles  ont été entamées pour  expliquer le bien-fondé de cette structure par les autorités de RIPSEC.

Pour sa visibilité et son efficacité tant sur le plan politique, stratégique et opérationnel, le CCSC doit être présenté devant les partie prenantes et les consommateurs de sa production scientifique et opérationnelle.. C’est dans ce cadre que le lancement officiel a eu lieu le 08 février 2017.

This post is also available in: English (Anglais)