Surveillance de décès maternel et riposte (SDMR) dans la ZAR de Kisanga.

Formation sur la surveillance de décès maternel et riposte (SDMR) dans la ZAR de Kisanga

Chaque année, environs huit millions des femmes sont victimes des complications liées à la grossesse et plus d’un demi-million d’entre elles décèdent. En Afrique sub-saharienne, une femme a un risque de 1 sur 16 de mourir de complications liées à la grossesse contre 1 sur 2800 dans un pays développé. La plupart de ces décès peuvent être évités même quand les ressources sont limitées. Pour ce faire, il faut disposer des bonnes informations sur lesquelles baser la surveillance des décès maternels et riposte (SDMR).

Il ne suffit pas seulement de connaitre les statistiques de la mortalité maternelle, mais surtout disposer des informations qui aident à identifier ce qui peut être fait pour éviter ces morts évitables. Et pourtant, la surveillance épidémiologique et la revue des décès maternels sont indispensables dans l’information sanitaire et l’amélioration de la qualité des services de santé maternelle et néonatale.

Aujourd’hui, la surveillance des décès maternels et riposte (SDMR) doit être redynamisée, réintégrée et pérennisée. C’est dans ce cadre et pour contribuer à l’amélioration de la qualité de la santé de la mère que le programme RIPSEC de l’ESP UNILU  a organisé une session de renforcement des capacités de 21 acteurs (6 médecins, 11 infirmiers et 4 du relais communautaires) de la ZS de Kisanga en surveillance de décès maternels et riposte (SDMR) afin de leur permettre de fournir des informations sur les facteurs évitables qui contribuent à la mortalité maternelle, orienter les actions à prendre au niveau communautaire, au sein du système de soins de santé et au niveau intersectoriel pour prévenir des décès similaires à l’avenir.

La formation des prestataires cliniques et acteurs communautaires  constitue une grande étape dans la lutte pour la réduction de la mortalité maternelle dans la zone de santé de Kisanga. Cette session de formation a été, un premier contact  en ce qui concerne les aspects de la SDMR, sa mise en œuvre permettra de contribuer efficacement à la réduction de la mortalité maternelle dans la zone de Kisanga

Formation en SDMR: Photo de Clôture
Formation en SDMR: Photo de Clôture

                                                                                          Albert Mwembo Tambwe,MD,PhD

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *