Appui de Supporting Public Health Institutes Programme (SPHIP) au programme RIPSEC : renforcement de capacités en plaidoyer et communication digitale.

Durant 5 jours, du 04 au 08/03/2019, à Kinshasa, les deux personnes en charge de communication et plaidoyer du programme RIPSEC, Mademoiselle Ibaji Mada et Madame Fanny   Mafuta, ont bénéficié d’un renforcement de capacités en plaidoyer et communication assuré par Mr Javier Burgos du programme SPHIP. Cette activité a eu lieu au siège du Centre de Connaissances en Santé en RD. Congo (CCSC-asbl).

Les travaux ont consisté en une analyse des réalisations relatives au plan de communication, le site internet www.ripsec.org  et www.ccsc-rdc.net, l’élaboration de la page Facebook et Twitter du programme RIPSEC-CCSC et la conception d’une infographie.

La matinée du premier jour, le Secrétaire National du Programme, le Directeur du CCSC-asbl, Mr Javier et les 2  participantes ont eu une session de travail avec Madame Anne Nicolay, en charge des programmes Santé à la délégation de l’Union Européenne à Kinshasa. Cette session a porté essentiellement sur le business plan du CCSC-asbl, l’élaboration du plan de communication, l’agenda de travail de Mr Javier et le rapport intermédiaire du Programme RIPSEC. Une autre séance de travail avec Madame Anne Nicolay a eu lieu le vendredi 8 mars 2019, et il s’est agi de lui faire le débriefing en termes de bilan du travail accompli durant la semaine.

Les travaux proprement dits de renforcement de capacités ont démarré par une harmonisation de termes de référence de la mission de Mr Burgos. Les tâches respectives des deux participantes  ont été définies : Madame Mafuta, chargée de communication au Secrétariat National de RIPSEC, va s’occuper du site internet RIPSEC et de la newsletter RIPSEC, tandis que Mademoselle Ibaji, chargée de plaidoyer et communication du Programme RIPSEC, va s’occuper du site internet du CCSC-asbl, des comptes Twitter et Facebook de RIPSEC/CCSC-asbl ainsi que du plaidoyer au niveau national.

Durant cette semaine, la deuxième newsletter du programme RIPSEC a été lancée. Le site internet RIPSEC et le design de la newsletter RIPSEC ont  été améliorés et la page recherche a été alimentée.

Le site internet du CCSC-asbl a été amélioré et Monsieurr Burgos a travaillé sur la newsletter du CCSC-asbl avec Mademoiselle Ibaji. Un compte Facebook commun pour RIPSEC et CCSC-asbl et des comptes Twitter séparés  ont  été ouverts et les premiers messages  ont été lancés.

Une infographie sur les résultats du RIPSEC est en préparation, cela permettra d’élaborer un nouveau dépliant avec les résultats du programme. Un nouveau plan de communication a été élaboré

Au cours du débriefing , Madame Anne Nicolay a souhaité que le plaidoyer ne se limite pas uniquement au niveau national, mais qu’il soit aussi fait au niveau provincial.

Cet appui de SPHIP  a été très bénéfique parce qu’il a permis d’améliorer la compréhension de certains concepts nouveaux (Twitter, Facebook, infographie), l’implémentation de certaines approches sur le site RIPSEC et CCSC-asbl. Globalement, le renforcement de capacités en communication digitale du personnel de la communication et plaidoyer du programme RIPSEC a été un succès.

renforcement de capacités
renforcement de capacités: séance de travail avec Mme Anne Nicolay
renforcement de capacités
renforcement de capacités: séance de travail avec les 2 personnes chargées de communication
renforcement de capacités
renforcement de capacités: séance de travail avec Mlle Ibaji chargée de communication et plaidoyer RIPSEC
renforcement de capacités
renforcement de capacités: séance de travail avec Mme Mafuta chargée de communication au Secrétariat National RIPSEC
renforcement de capacités
renforcement de capacités: séance de travail avec les 2 personnes chargées de communication
renforcement de capacités
renforcement de capacités: séance de débriefing avec Mme Anne Nicolay et le Directeur du CCSC-asbl
renforcement de capacités
renforcement de capacités: photo de clôture

Mme Fanny Mafuta

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *