Analyse du système de référence et de contre-référence dans la Zone de santé de Gombe Matadi

Analyse du système de référence et de contre-référence dans la Zone de santé de Gombe Matadi

Jérémie Vutegha , Dieudonné Mpunga, Séraphin MVUDI MATINGO, Antoinette TSHEFU

 

Introduction

Le potentiel du système de référence et de contre-référence n’est pas suffisamment exploité en République Démocratique du Congo et cela se traduit par la persistance des fortes morbidité et mortalité ainsi que des incapacités évitables. L’objectif de cette étude était d’analyser le système de référence et de contre-référence dans la Zone de Santé de Gombe Matadi

Méthodes 

Une étude utilisant une approche mixte, à la fois quantitative et qualitative a été organisée dans les ménages et les formations sanitaires de la ZS de Gombe Matadi d’octobre 2017 à Janvier 2018. Les données ont été collectées par interview structurée des prestataires de soins et des chefs des ménages ; par une revue documentaire et à l’aide de deux focus groups. L’étude s’est intéressée à identifier les facteurs limitant l’utilisation du système de référence et de contre-référence.

Résultats  

Dans la ZS de Gombe Matadi, près de 35% des malades référés par les Centres de Santé n’arrivent pas à l’Hôpital, le taux des références abouties s’éleve à 5%. Les  causes de refus de la référence par le patient sont : la longue distance entre le ménage et l’HGR (avec p de 0,031),  la perception négative des patients quant à la compétence des prestataires de l’HGR (p=0,038), la non perception de la gravité de la maladie (p= 0,01), le long delai d’attente avant les premiers soins (p=0,001), le coût de transport élevé vers l’HGR (p= 0,004), le mauvais accueil à l’HGR (p = 0,012).

Conclusions 

Le système de référence et de contre-référence est peu fonctionnel au sein de la ZS de Gombe Matadi. Cet état de choses pourrait expliquer la sous-utilisation de l’HGR et la persistance des décès sous notifiés dans la communauté. Les responsables sanitaires  peuvent agir sur la majorité des facteurs sus-évoqués en vue d’améliorer la qualité des soins fournis aux malades.  

Mots clés : Référence et de contre référence, facteurs de refus, qualité de l’offre et de la demande des soins de santé.

 

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *