La mortalité infantile dans la zone de santé rurale de Walungu

La mortalité infantile dans la zone de santé rurale de Walungu à l’Est de la République Démocratique du Congo : une étude transversale 2015-2016. 

Cikomola M.A1,2,3, Ndongozi B5, Ngaboyeka A.G2 B, Bashonja M.V2, Bodiana M.G2, Bwenge M.E.1,2, Mwembo  .T.A3,4, Bisimwa B.G1,2,3.

(1= Université Catholique de Bukavu, 2= Ecole Régionale de santé Publique de l’Université Catholique de Bukavu, 3=Renforcement Institutionnel pour des Politiques de Santé basées sur l’Evidence en République Démocratique du Congo, RIPSEC, 4= Ecole de Santé Publique de l’Université de Lubumbashi, 5= Division Provinciale de la Santé du Sud Kivu).

Introduction

La mortalité infantile demeure un problème de santé dans les pays en voie de développement. La RDC est l’un des pays qui enregistrent un taux élevé de la mortalité infantile en Afrique estimé à 58 ‰ selon le rapport de l’Enquête Démographique et de Santé 2013-2014.Cependant diverses stratégies en rapport avec l’accélération des objectifs du développement durable ont été lancées ces dernières années dans le pays pour améliorer la survie de l’enfant.

Objectif

Ce travail avait pour objectif d’estimer le taux de mortalité infantile dans la zone de santé rurale de Walungu au cours d’une période de 2015-2016. 

Matériel et méthodes :

C’est une étude transversale rétrospective réalisée dans la Zone de santé de Walungu de juillet 2016 à Mars 2017. Un  questionnaire structuré  a été administré aux accouchées admises à la Maternité de l’Hôpital Général  et huit aires de santé environnantes pour recueillir des informations sur l’état de l’enfant issue de la grossesse précédente. Les statistiques descriptives et analytiques usuelles ont été réalisées avec SPSS 20.

RESULTATS :

Sur un total de 2006 accouchées, nous avons observés 1382 naissances chez les femmes multipares. Parmi les 1382 naissances, on a enregistré 82 (59,3 ‰) décès dont 66 (47,7 ‰) avant leur premier anniversaire à l’âge médian (espace interquartile) de 44 (0-293) jours. La mortalité néonatale est de 26,8 ‰. Les facteurs associés à la mortalité infantile à l’analyse bi-variée étaient l’espace inter-génésique de moins de 12 mois [OR=3.08, 95% CI : 1.33-7.15], (p<0.001), nombre d’enfants dans le ménage [OR=1.27, 95% CI : 1.13-1.43], La proportion de décès survenus en communauté est de 47,9%. Les causes de décès sont : Paludisme (17,3%), infections néonatales (12.35%), diarrhée et vomissement (9,86%), septicémie 6.17%

CONCLUSION :

le taux de mortalité infantile à Walungu pour la période 2015-2016 est légèrement inferieur par rapport à l’estimation globale du pays.

MOTS CLES : RDC, Zone de santé de Walugu, mortalité infantile,  causes de décès.

This post is also available in: English (Anglais)

Written by 

Laisser un commentaire