Lu pour vous par les experts du CCSC N°02: une nouvelle association thérapeutique très efficace contre l’hépatite C

Sofosbuvir/Ravidasvir: une nouvelle association thérapeutique très efficace contre l’hépatite C

Les expert du CCSC rapportent les résultats intermédiaires de l’étude de Phase I/III de l’association thérapeutique Sofosbuvir/Ravidasvir, avec des taux de guérison extrêmement élevés, y compris pour les cas difficiles à traiter

Contexte:

L’hépatite C est une maladie virale qui affecte plus de 71 millions de personnes dans le monde dont 400.000 décèdent chaque année. Le virus à hépatite C (VHC) est un virus à ARN de la famille des Flaviviridae. Il y’a six génotypes de VHC incluant plusieurs sous-types qui réagissent différemment au traitement. L’infection à VHC peut évoluer sans symptômes apparents mais en cas de chronicité provoque des lésions de cirrhose évoluent vers un carcinome hépatocellulaire. l’hépatite C ne nécessite pas toujours un traitement. En effet, 30% des personnes infectées par le VHC se débarrassent spontanément de l’infection grâce à une forte réponse immunitaire, sans recours à un traitement.

l’accès au traitement est difficile, le Sofosbuvir, le Daclatasvir et l’association Sofosbuvir/Ledispavir font partie des schémas thérapeutiques de prédilection dans les lignes directrices de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et permettent d’obtenir des taux de guérison supérieurs à 95%. Moins de 3 millions des patients y ont accès, l’OMS prévoit que 80% des personnes infectées par le VHC aient accès à un traitement d’ici 2030. Dans cette évaluation, une nouvelle molécule, le Ravidasvir qui agit comme inhibiteur du complexe NS5A actif par voie orale a été associé au Sofosbuvir.

Méthodes

L’association Sofosbuvir/Ravidasvir a été évaluée par Drug for neglected disease (Dndi) dans dix sites en Malaisie et Thaïlande.

Cette évaluation a porté sur l’éfficacité, la sécurité, la tolérance et la pharmacocinétique. Au total, 300 patients ont reçu l’association Sofosbuvir/Ravidasvir dont 219 atteints d’infection chronique de VHC mais sans cirrhose de foie et traités pendant 12 semaines, et 81 atteints d’une cirrhose compensée et traités pendant 24 semaines. Nonante patients avec une co-infection VIH/VHC étaient aussi inclus dans la cohorte et traités avec cette association.

Lire la suite Traitement H_patite C

Written by 

Laisser un commentaire