La mortalité infantile en milieu rural et post-conflit au Sud Kivu, Est de la RDC : une étude transversale

RÉSUME

 

Introduction

Le taux de mortalité infantile dans la province du Sud-Kivu reste le plus élevé en République Démocratique du Congo, estimé à 92‰ contre la moyenne nationale de 58‰. Cependant, il y a rareté des données spécifiques aux contextes locaux en DR Congo. Cette étude avait pour but d’estimer le niveau de mortalité infantile dans le milieu rural et post-conflit au Sud-Kivu et d’établir les facteurs y associés.

Méthodologie

Nous avons conduit une étude transversale dans deux zones de santé rurales du Sud-Kivu, Miti-Murhesa et de Walungu, entre Juillet 2016 et septembre 2017. Un questionnaire structuré évaluant la survie de l’enfant issu de la grossesse précédant l’accouchement actuel a été administré aux accouchées dans différentes structures médicales des deux zones de santé d’étude. La principale variable dépendante est la mortalité infantile défini comme le nombre de décès d’enfants survenus au cours de la première année de vie rapportés à 1 000 naissances vivantes. Des modèles de régression logistique simple et multi variable ont été construits pour estimer les facteurs associés à la mortalité infantile.

Résultats

Sur un total de 4097 accouchées enregistrées, nous avons identifié 2934 multipares. Sur les 2934 naissances précédentes, on a enregistré 146 décès avant le premier anniversaire, soit un taux de mortalité infantile de 49,76‰. Les facteurs associés à la mortalité infantile sont l’âge de la mère de moins de 20 [odds ratio ajusté (ORa)=2.3, IC 95% : 1.1-4.5 ; p=0,022], la taille de ménage supérieure ou égale à 7 (ORa =3.7 ; 1.9-7.3 ; p <0.001), la prématurité (ORa =25.5 ; IC 95% : 9.9-65.4 ; p <0.001), la naissance à domicile (ORa=1.9 ; IC 95% : 1.3-2.9 ; p=0.001), l’espace inter génésique moins de 12 mois (ORa=5.3 ; ORa : 3.3-8.5 ; P<0.001), la non utilisation de MILDA (ORa=2.2 ; IC 95% : 1.4-3.3 ; P<0.001).

Conclusion

La mortalité infantile dans le milieu rural du Sud-Kivu pour la période 2016-2017 est relativement basse par rapport à la moyenne nationale mais cependant des interventions ciblées aux différents indicateurs du niveau socioéconomique bas restent à mener en vue d’espérer atteindre les Objectifs de Développement Durable d’ici 2030.

Mots clés : mortalité infantile, Sud-Kivu, post-conflit, rural, Walungu

Lire la suite: MEMOIRE ERSP-UCB AMANI- Mortalité infantile

Dr Amani Ngaboyeka

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *