Utilisation des ordinogrammes dans la ZAR Kisanga: appuie à la référence et contre-référence

Formation sur l’utilisation des ordinogrammes pour un appui à la référence et contre référence dans la Zone de santé d’Apprentissage et de Recherche (ZAR) de Kisanga.

Le programme RIPSEC, antenne de l’Ecole de Santé de l’Université de Lubumbashi, a organisé du 25 au 29 septembre 2017, dans la ville de Lubumbashi pour le compte de la ZAR de Kisanga, une formation sur l’utilisation des ordinogrammes dans les centres de santé.
L’objectif de cette formation est de contribuer à l’efficacité de la référence et contre référence par l’utilisation efficiente des ordinogrammes, outil important de la rationalisation des prescriptions et la facilitation de la supervision.

Cette formation a connue deux temps forts. Le premier temps a consisté en des exposés théoriques sur les contenus, les principes de l’utilisation des ordinogrammes, l’utilisation des légendes pour les symboles utilisés, l’organisation des soins curatifs au centre de santé et les quatre titres contenant les plaintes de l’enfant de 0-5 ans et les plaintes des gestantes.
Le deuxième temps fort a consisté en des exercices interactifs et d’apprentissage pratique dans les centres de santé.
Pour cette formation deux facilitateurs de la Division Provinciale de la santé ont assuré les travaux. La participation a été constituée par 35 participants dont 30 infirmiers et 5 membres de l’équipe cadre de la zone de santé.

A l’issue de la formation, un recueil des ordinogrammes a été remis à chaque structure et un programme de suivi de l’utilisation a été mis sur pied, impliquant l’Equipe Cadre, l’Encadreur Provincial Polyvalent et le Mentor.

Cette formation permettra aux centres de santé de fournir d’une manière efficace et efficiente des soins de qualité au plus grand nombre d’utilisateurs des formations sanitaires de la zone de santé Kisanga et faciliter la promptitude dans la prise de décision pour une référence et contre référence ; ainsi que le rapportage des activités des centres de santé.

This post is also available in: English (Anglais)

Written by 

Laisser un commentaire