Convention de collaboration des institutions nationales membres du RIPSEC

Le 7 juin 2019, les Ecoles de Santé Publique des Universités de Kinshasa et de Lubumbashi (ESP-UNIKIN et ESP-UNILU), ont organisé une réunion de réflexions sur l’organisation conjointe d’une formation de courte durée en Recherche sur les Systèmes de Santé, auxquelles a participé le Directeur du CCSC-asbl. Y ont également pris part : Prof. Ngo Bebe, ESP-UNIKIN, Président de la séance ; Prof. Mapatano Mala, ESP-UNIKIN et Président du Conseil d’Administration du CCSC-asbl ; Prof. Malonga Kaj, Directeur de l’ESP-UNILU et Membre du Conseil d’Administration du CCSC-asbl.

convention de collaboration
convention de collaboration des institutions nationales membre du RIPSEC

Ces réflexions s’inscrivent dans la perspective plus globale de mise en œuvre de la convention de collaboration quadripartite signée dans le cadre de la Concertation des Institutions de Sciences de Santé en République Démocratique du Congo « CISS –RDC en sigle », initié par le programme RIPSEC et qui concerne l’ESP-UNIKIN, l’ESP-UNILU, l’ERSP-UCB et l’INRB. Dans le préambule de cette convention de collaboration, il est stipulé que « … ces institutions s’engagent à collaborer en matière de formation, de recherche, d’échanges d’experts et chercheurs et de mener conjointement des formations et des études scientifiques d’intérêts général en Santé Publique ».

En ce qui concerne la formation en Recherche sur les Systèmes de Santé, il est fait le constat de l’existence des potentialités dans les deux écoles pour organiser une telle formation. 

Les réflexions ont tourné autour de trois questions principales suivantes: Avons-nous un contenu à offrir ? A qui ? Avons-nous les ressources nécessaires ?

Concernant le contenu à offrir, les participants ont convenu à ne pas « réinventer la roue », mais à s’inspirer des contenus de cours sur la RSS développés par l’Université Libre de Bruxelles (ULB), l’Institut de Médecine Tropicale (IMT) d’Anvers, John Hopkins School of Public Health et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Les contenus de ces différents cours seront collectés d’ici fin juillet 2019 pour permettre l’organisation d’un atelier de définition du contenu de notre cours adapté à notre contexte en début août 2019. Quant au profil des participants, priorité sera accordée au personnel scientifique des Ecoles de santé publique et aux gestionnaires des services et programmes de santé relevant du Ministère de la santé, des ONG et des agences de coopération bi- et multilatérale.

Une ouverture sera faite aux candidatures étrangères afin de donner à ce cours une dimension internationale intéressant les ressortissants des pays francophones. Ainsi faudra-t-il envisager une convention de collaboration avec l’ULB et l’IMT via des personnes bien connues comme les Professeurs Yves Coppieters et Bart Criel.

En ce qui concerne les ressources, il a été convenu que les deux écoles :(i) partagent les profils de leurs enseignants, (ii) élaborent un projet de formation en Recherche sur les Systèmes de Santé pertinent et attractif pour les bailleurs de fonds en termes d’efficience et de contenu. 

Par ailleurs, pour cette formation, il a été noté la nécessité d’en faire la publicité au moins une année auparavant, de l’organiser en deux phases (une phase présentielle de plus ou moins six semaines, et l’autre à distance sur le lieu de travail du participant sous-forme de stage), d’avoir des cohortes de 30-36 participants recherchant dans la mesure du possible l’équilibre du genre.

En guise Quelques réflexions finales, l’ESP-UNIKIN a invité le Directeur du CCSC-asbl à venir présenter son organisation au staff de l’ESP d’abord (juillet 2019), et ensuite à celui de l’ensemble de la Faculté de Médecine de l’UNIKIN (à programmer), et de démontrer son ancrage avec les institutions de recherche. Aussi, dans le cadre de la collaboration interuniversitaire, il est suggéré à court terme et au-delà de RIPSEC, d’élargir les comités d’encadrement des doctorants aux autres ESP.

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *