Déterminants de l’utilisation des structures des soins et appréciation par rapport aux services offerts dans les centres de santé

Déterminants de l’utilisation des structures des soins et appréciation par rapport aux services offerts dans les centres de santé : étude comparatives entre la zone rurale de Walungu et celle de Katana au Sud Kivu.

RÉSUME

Introduction

La santé devrait être considérée comme un droit pour tous. Néanmoins malgré les efforts pour rendre les services de soins accessibles à la communauté, l’utilisation des services des soins de base semblent poser problème.

Les zones rurales font face à plus des difficultés du fait de la pauvreté. Au Sud-Kivu, nous nous sommes fixé comme objectif de comparer, deux zones de santé rurales par rapport au lieu de premier recours des soins et aux déterminants de choix des structures de soins et de l’appréciation des services reçus aux centres de santé. Nous nous sommes fixé également d’évaluer le paquet des soins offerts dans chaque centre de santé par rapport aux normes en vue de proposer des pistes de solution pour améliorer la qualité des soins dans les zones de Walungu et de Katana.

Méthodologie

Notre étude est transversale analytique comparative, a été menée du 15 juin 2017 au 30 septembre 2017 dans les zones de santé de Katana et de Walungu. Deux questionnaires ont été appliqués : un questionnaire communautaire visant les potentiels utilisateurs des centres de santé et un autre questionnaire a été administré aux centres de santé en termes d’équipement et des services offerts et des indicateurs de fonctionnalité essentiellement.

Il Le logiciel STATA ont été utilisés pour l’analyse des données. La moyenne/médiane ± écart type a été calculée pour les variables quantitatives et leur comparaison effectuée. La régression logistique multiple a été effectuée pour l’utilisation des services dans les deux zones de santé et pour mettre en évidence les déterminants de la satisfaction par rapport aux services consommés.

Résultats

 1751 personnes des villages sélectionnés de façon aléatoire dans les deux zones de santé et sur 40 centres de santé et centres de santé de référence ont été enrôlés dans le cadre de cette étude. Le sexe féminin prédominait dans les populations des deux zones, 64.3% des personnes ont consulté les centres de santé lors de leur dernier épisode maladie en premier recours à Katana contre 54.5% à Walungu (p=0.002).

Les centres de Santé de Katana étaient plus utilisés qu’à Walungu. Le sexe féminin et le niveau d’étude universitaire étaient des facteurs déterminants de l’utilisation des centres de santé à Walungu alors que seul le niveau d’étude déterminait l’utilisation des centres de santé à Katana (p < 0.05). Les patients étaient plus susceptibles d’être satisfaits des services reçus si la distance à parcourir était moindre, si le délai d’attente était court, si la taille des ménages était petite, si le centre de santé était propre et s’il y avait eu récemment un accouchement dans le ménage (p < 0.05).

Conclusion

Cette étude dont la première partie s’est adressée à la communauté et la seconde aux centres de santé a permis de révéler que la majorité de la population recourt aux centres de santé en premier recours lors d’un épisode maladie quoique la proportion reste faible.

Les raisons de recours à des structures autre que les centres de santé sont la rapidité des services, le faible coût. Les centres de santé de Katana sont plus fréquentés que ceux de Walungu. La satisfaction par rapport aux services est fonction de la distance parcouru, du délai d’attente à la consultation, la propreté et d’un accouchement récent dans la famille.

Mots clés : itinéraire thérapeutique, centre de santé, utilisation des services de santé, satisfaction, qualité des soins Walungu, Katana, Sud-Kivu.

MEMOIRE ERSP-UCB déterminant de l’utilisation des structures…Bapolisi

Mme Wyvine Bapolisi

 

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *