CCSC

 

En Bref!

Le CCSC fait partie des Agences d’Evaluation des Technologies de la Santé (ETS) (ou Health Technology Assessments agencies). Ces agences s’établissent de plus en plus dans le monde et ont comme but principal de renforcer les politiques de santé par les évidences scientifiques.

L’intérêt de ces Agences ETS est qu’elles permettent une analyse indépendante, sans interférence de groupe d’intérêts commerciaux, corporatistes ou autres, de questions prioritaires liées à l’amélioration de l’état de santé des populations.

 

Historique

En RDC, la recherche sur les systèmes de santé, pourtant essentielle pour l’adaptation des politiques, est moins développée que la recherche  conventionnelle. L’absence de régulation a entraîné une croissance rapide du nombre des universités, provoquant une dégradation de la pertinence et de la qualité des ressources humaines en santé produites. Enfin, il n’existe de cadre de concertation fonctionnel entre le MSP et les institutions académiques en santé, alors que les questions de recherche et  la production des ressources humaines devraient répondre aux besoins du secteur santé

C’est pour répondre à cette problématique que l’Ecole de Santé Publique de Lubumbashi (ESP UNILU) a développé, en collaboration avec d’autres institutions académiques nationales et internationales, le programme de Renforcement Institutionnel pour des Politiques de Santé basées sur les Evidences en République Démocratique du Congo (RIPSEC), qui est financé par l’Union européenne. Ce programme vise le renforcement des capacités des institutions académiques dans leurs trois missions principales, la recherche, l’enseignement et la guidance scientifique, et tout particulièrement leur capacité à créer l’interface optimale avec les décideurs et les détenteurs d’enjeux du secteur, afin d’avoir un effet maximal sur les politiques sanitaires nationales.

Pour que le développement des trois pôles d’excellence produise  cet effet, les institutions académiques doivent créer les canaux de collaboration pour jouer leur rôle dans le débat sur les enjeux de santé en RDC. Trois activités ont été prévues à cet effet, la création d’un centre de connaissance en santé, le renforcement des compétences scientifiques des institutions congolaises impliquées en recherche et en enseignement sur les systèmes de santé, et le développement de Zones de Santé d’apprentissage et de recherche.

Le  Centre de Connaissance Santé en RDC (CCSC) a été crée depuis 2016 et le processus de mise en place  a été réalisée. Les rencontres informelles et formelles  ont été entamées pour  expliquer le bien-fondé de cette structure par les autorités de RIPSEC.

Pour sa visibilité et son efficacité tant sur le plan politique, stratégique et opérationnel, le CCSC doit être présenté devant les partie prenantes et les consommateurs de sa production scientifique et opérationnelle.. C’est dans ce cadre que le lancement officiel a eu lieu le 08 février 2017.

Plus sur le CCSC-asbl : http://www.ccsc-rdc.net/

This post is also available in: English (Anglais)

Written by 

Lancement du Centre des Connaissances en Santé au Congo (CCSC)

L’an 2017, le huitième jour du mois de Février, il a été organisé les activités de Lancement du Centre des Connaissances en Santé au Congo ( CCSC ) à l’Hôtel Sultani, dans la ville de Kinshasa, en République Démocratique du Congo. Ce cadre de travail a accueilli 40 personnalités. Les ministres de la santé et de la recherché ont honoré de leur présence cette cérémonie.

Après le mot d’accueil aux participants, prononcé par le Secrétaire National du Programme RIPSEC (SN_RIPSEC), le Professeur Albert Mwembo Tambwe a annoncé l’agenda des activités organisées autour de trois thématiques, à savoir: la séance académique, le rapport sur la mise en œuvre du CCSC et le lancement du CCSC.

Madame la Directrice de l’ESP-UNILU, Professeur Françoise Malonga Kaj, en sa qualité de Président du comité stratégique/ RIPSEC a fait son adresse en circonscrivant les missions du CCSC, ainsi que ses attentes. Elle a par ailleurs sollicité que toutes les parties présentes, les divers intervenants dans le domaine de la santé soutiennent le CCSC. Ensuite, elle a été relayée par le Professeur Bart Criel (de l’IMT Anvers en Belgique), Promoteur principal du programme RIPSEC. Ce dernier a circonscrit et présenté le programme RIPSEC, dont le CCSC est une émanation. Il a insisté sur le fait que le programme RIPSEC poursuit trois  objectifs spécifiques:

1)      Développer le CCSC;

2)      Renforcer les capacités scientifiques de trois Ecoles de Santé Publique congolaises impliquées;

3)      Développer trois Zones de Santé d’Apprentissage et de Recherche.

Le Dr Alain Iyeti, Directeur d’études et planification du ministère national de la santé publique a résumé la gouvernance et le processus de prise des décisions dans le secteur de la santé.

Ensuite, le Professeur Abel Ntambue Mukengeshayi de l’ESP-UNILU a fait la restitution des enquêtes menées initialement sur le mapping des centres de recherche en RDC en vue de préparer la mise sur pied du CCSC.

Enfin, le Professeur Patrick Kolsteren de l’Université de Gent en Belgique a fait une communication axée sur les réseaux HTA et la production des évidences en santé. Il a insisté sur le fait que le rôle du CCSC est d’émettre un avis rationnel, pertinent et indépendant dans le processus de  prise des décisions en santé.

Abordant la mise en œuvre du CCSC, le Secrétaire National RIPSEC a présenté les étapes que le centre des connaissances  a franchi jusqu’à ce jour. Il a été complété par le Prof Jeff Kabinda, expert au CCSC qui a présenté les réalisations du CCSC entre juillet et Décembre 2016. A son tour, le Professeur Pascal Lutumba, Directeur du CCSC, a présenté les perspectives de ce nouveau centre.

Le Ministre national de la Santé/ RDC a procédé au lancement du CCSC après un discours pathétique et encourageant sur les attentes, la vision du gouvernement et le fonctionnement du dit CCSC. Il a salué et encouragé ainsi qu’exprimé le soutien du gouvernement de la République Démocratique du Congo à Centre des Connaissances en Santé au Congo.

Lancement CCSC, coupure du ruban
Cérémonie de coupure du ruban au siège du CCSC par le Ministre national de la santé publique de la RDC
Lancement CCSC, inauguration bureaux
Excellences, les Ministres nationaux de la Santé et de la Recherche et le Secrétaire national de RIPSEC devant le siège du CCSC lors de la cérémonie de coupure du ruban au CCSC
Lancement CCSC, photo de famille
De gauche à Droite :Pr Pascal Lutumba (Direct du CCSC),Pr Albert MwemboTambwe(SN de RIPSEC),Dr Mukengeshayi(SG au ministère de la Santé ), Pr Mambu (Ministre de la Santé du Kongo Central),Excellence Monsieur le Ministre national de la Recherche, Excellence Monsieur le Ministre national de la Santé (Dr OlyIlunga Kalenga),Pr Françoise MalongaKaj( Présid du comité stratégique de RIPSEC) et Pr Bart Criel (Promoteur Principal de RIPSEC)
Lancement CCSC, Photo de clôture
Photo de clôture de l’atelier de lancement du CCSC à l’hôtel Sultani, Kinshasa 2017

This post is also available in: English (Anglais)

Written by 

One thought on “Lancement du Centre des Connaissances en Santé au Congo (CCSC)”

  1. bonne initiative pour l’evolution de la recherche en RDC
    etant donné defois cet aspect des choses est oublié d’où nous comptons apporter notre pierre à l’edifice afin
    que la RDC soit au concert des nations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.